Parents efficaces

Parents efficaces : Les règles d'or de la communication entre parents et enfants

Dr. Thomas Gordon

 

Pourquoi ce livre ?? Vous devez sûrement vous dire  "on n'est pas des parents mais des éducs, il faut pas tout mélanger... On est pas là pour prendre le rôle des enfants..."

Et je suis plus que d'accord avec vous. Alors pourquoi je choisi aujourd'hui de vous parler de ce livre ? Tout simplement parce que je l'ai trouvé intéressant. 

Il parle entre autre de l'importance de la communication et des mots qu'on utilise. Et franchement les mots font beaucoup dans notre métier !

Ce livre est écrit par Thomas Gordon docteur en psychologie clinique.

Dans ce livre il prône l'écoute active. Il explique ce que c'est, les résultats qu'elle peut apporter...

Il donne des pistes pour mieux écouter l'enfant, pour mieux le décoder et pour adapter sa réponse. L'art de l'écoute active ne s'acquiert pas en une lecture mais chemin faisant, ça mène à une réflexion et une remise en question.


D'après ma lecture l'écoute active peut s'appliquer à toutes personnes : parents/enfant, femme/mari, éduc/ados, patron/agent...

Donc, je conseille !

 

Extraits du livre :

<<  - Tous les parents sont des personnes qui éprouvent de temps à autre deux types de sentiments face à leurs enfants : acceptation et non-acceptation [...] Peut-on réussir à faire comprendre à un enfant que ses parents l'acceptent mais n'acceptent pas ce qu'il fait ? 

       -  Chaque fois qu'un enfant décide de communiquer avec un parent, il le fait parce qu'il a un besoin. C'est toujours parce qu'il se passe quelque chose chez lui que l'enfant communique. 

        - L'écoute active encourage l'enfant à penser par lui même, à trouver sa propre définition de son problème et à découvrir ses propres solutions

           -  Les parents, en particulier, trouvent difficile de se montrer à leurs enfants tels qu'ils sont parce qu'ils aiment être considérés comme infaillibles, sans faiblesse, invulnérables et incapables d'erreur. Pour beaucoup de parents, il est plus facile de cacher leurs sentiments derrière un "message-tu" et de jeter le blâme sur l'enfant que d'exposer leur propre sensibilité. >>

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0